Forum 100% filles
Coucou ! Tu es une fille ? Tu aimes parler un peu de tout ? Alors viens vite nous rejoindre ! ;D

Forum 100% filles

Forum où on peut discuter de plein de choses entre filles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Camille Combal enre­gistre en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cata
Admin
Admin
avatar

Messages : 10372
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 19
Localisation : Ici :D

MessageSujet: Camille Combal enre­gistre en famille   Ven 1 Jan - 10:46

" Camille Combal, anima­teur de Virgin Radio et D8 a démé­nagé son studio et son équipe dans son chalet fami­lial des Orres le temps des vacances de Noël. Pour le plus grand plai­sir d'Evelyne, sa maman, et de Henri, son papa.

Bras ouverts, large sourire, charen­taises aux pieds, Camille Combal remer­cie ses convives d’être venus « jusque-là ». A 1 550 mètres d’al­ti­tude, après trois heures de train et deux heures et demie de route de Paris, la team de Virgin Tonic (la mati­nale de Virgin Radio) se retrouve dans le chalet fami­lial de l’ani­ma­teur, dans la station des Orres, dans les Hautes-Alpes. C’est là que, juste avant Noël et pour trois jours, la fine équipe a délo­ca­lisé son émis­sion. Un cadre idyl­lique. Du petit jardin où jappe Jean, le chaleu­reux poin­ter fami­lial, on découvre le lac de Serre-Ponçon dans lequel plongent les montagnes. Une ouver­ture sur le monde dont ce petit bout de para­dis perdu de six cents habi­tants est fier. « Je ne me suis jamais ennuyé ici », raconte Camille, trente-quatre ans, l’en­fant du pays.

Assis sur la terrasse enso­leillée, l’ani­ma­teur de L’œuf ou la poule? sur D8 et chro­niqueur dans TPMP (Touche pas à mon poste!) ressemble à la bâtisse fami­liale dans laquelle il a vécu jusqu’à l’ob­ten­tion du bac: ouverte et convi­viale. Comme Evelyne et Henri – dit Riquet – ses parents, anciens hôte­liers-restau­ra­teurs, Camille maîtrise l’art de rece­voir, la simpli­cité et la joie de vivre. Le résul­tat d’une enfance heureuse et spor­tive: « Il passait ses jour­nées à faire du VTT et des acro­ba­ties à ski. Mais il n’avait pas une menta­lité de cham­pion. Ce qui lui plai­sait, c’était faire des farces », se souvient son père. Luxa­tion de l’épaule, genou abîmé, bles­sures en tout genre ryth­maient le quoti­dien. « J’ado­rais le free-style, je faisais des sauts de treize mètres! », ajoute Camille, jovial comme son papa.

Malgré la douceur de vivre, l’en­fant ne rêve que de partir: "A dix-sept ans, j’ai ouvert un centre de paint­ball avec mon cousin. On gagnait très bien notre vie. J’ai mis de l’argent de côté pour m’ins­tal­ler à Aix-en-Provence", raconte le débrouillard, avide d’aven­tures. Et de radio. « Petit, il se cachait avec son frère, Clément, pour écou­ter ses émis­sions favo­rites », sourit Evelyne, sa maman, avec laquelle il entre­tient des rela­tions télé­pho­niques quoti­diennes. « Mes modèles étaient Arthur d’abord, puis Kad & O, Michaël Youn », énumère celui qui, des années plus tard, est devenu le protégé de Cyril Hanouna après l’avoir côtoyé sur Fun Radio pendant des années. « Je n’ai jamais voulu être célèbre. Ce qui m’amuse, c’est faire plai­sir aux gens », sourit ce grand sensible. « C’est vrai, je pleure même à la fin d’Arma­ged­don! », rit le gaillard en s’agi­tant, genoux sans cesse en mouve­ment.

Clown, le garçon? « Hype­rac­tif », préfère Camille.  "Acharné de travail", ajoute sa maman. « Exigeant », précise Laure Cohen, coani­ma­trice de l’émis­sion Virgin Tonic. Vieux garçon pour­rait-on ajou­ter. Cinq jours sur sept, l’ani­ma­teur débute sa jour­née à cinq heures du matin et la termine à 22 h 30. Il se passionne pour les séries télé, l’his­toire de la mafia et la Seconde Guerre mondiale. Maniaque, le jeune homme remet chaque objet à sa place. Au pied du lit ronfle son boule­dogue Grou­cho, mais il n’y a personne dans ses draps: « Je n’ai pas le temps pour une vie privée! J’en manque déjà pour aller au restau­rant, au cinéma, pour boire un verre en terrasse et me nour­rir des choses de la vie », déclare Camille, jamais seul pour autant: « Mon équipe, c’est ma plus grande qualité », lance le meneur à la canto­nade.

Ses projets sont plutôt profes­sion­nels. Objec­tifs ultimes: présen­ter la céré­mo­nie des César et monter sur scène. Un jour, peut-être, puisqu’il a acquis un restau­rant aux Orres (non, pas celui de ses parents), retour­nera-t-il sur ses terres escar­pées. « L’hô­tel­le­rie m’a toujours passionné », lâche le fils tant aimé en tour­nant son regard vers ses parents, toujours unis après quarante ans de mariage. Pour Noël, les Combal ont offert à Camille une cravate et une paire de chaus­sures. Le costume est prêt.  "

♖ Source : ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cata468.forumactif.org
 
Camille Combal enre­gistre en famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henri LECROISEY
» Les mystères de l'amour dans TPMP
» La famille DIOR
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul
» Les noms de famille de l'Orne

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum 100% filles :: Centres d'intérêt, loisirs & passions :: People-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: